Jean-Claude Pallier
Nos peintres
 
Jean-Claude Pallier a grandi au bord de l'Atlantique.
Malgré son goût et son talent pour le dessin et la peinture, sa famille l'oriente vers "un vrai métier" : L'informatique.
Installé à Paris, il se reconvertit à trente ans dans un métier d'Art : Ebéniste restaurateur. Il ouvre son atelier. Son parcours lui donne l'occasion de restaurer des meubles prestigieux pour le château de Sceaux, la demeure de Chateaubriand et le château de Versailles.
Ses loisirs l'attirent inexorablement vers la mer, il voyage, navigue, plonge dès qu'il a quelques instants.
A cette époque il expose en amateur des marines dans quelques galeries et salons d'ïle de France.
L'appel des embruns se fait plus pressant, il part s'installer en Loire-Atlantique. C'est le déclic, baigné au quotidien par les ambiances et lumières de l'océan. Il abandonne gouges et bois précieux pour s'adonner enfin à sa vraie passion, peindre et dessiner.
Saint- Nazaire et son estuaire, ses embarquements réguliers à bord des remorqueurs l'incitent à retranscrire la vie portuaire, le travail des hommes autour des mastodontes des mers.
L'alchimie de la lumière, du ciel et de l'eau, la variation infinie de leurs reflets conjugués, constituent sa deuxième source d'inspiration avec une préférence pour les temps à grains et les ciels orageux.
 
Jean-Claude Pallier est le lauréat 2012 du prix Maryse Anderbouhr de la fondation Taylor
 
 

Les œuvres de Jean-Claude Pallier exposées à la Galerie de Normandie :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
début de page